Publié sous : Monde Animal
 

Gardien de l’âme groupe du Royaume Animal

 

« Bonjour à l’assemblée.

Il est bien rare que je sois présent dans de tels cercles de discussion, mais comme j’ai été convié, je me suis rendu de bonne grâce dans cet endroit, ma foi, bien étonnant. Je n’habite pas particulièrement ce plan de conscience mais j’ai l’habitude d’arpenter les coins de l’univers où ont été implantés les animaux, puisque vous les nommez ainsi. Il est bien évident que ce règne particulier ne se déploie pas uniquement sur l’espace terrestre habité par des êtres de types humanoïdes. Je sais pertinemment que les terriens ont une limitation de compréhension, et c’est pour éclaircir leur entendement que je suis venu apporter ma modeste contribution, à l’enseignement proposé dans les ouvrages retranscris par la charmante hôtesse qui me regarde en ce moment.

Je suis donc celui que l’on pourra nommer : « le Berger ». Mes fonctions ne sont pas de surveiller les troupeaux mais plutôt de m’occuper du groupe d’âmes des êtres du règne animal. C’est, en effet, moi, qui ai la particularité d’entretenir et de surveiller la vie de vos animaux de compagnie comme de ceux que vous mangez ou encore qui vous font fuir.

Pour être simple dans mon explication, je comparerais mes fonctions à la surveillance d’une très belle sphère dorée similaire à votre compréhension de la Source. Dans cette sphère existent de nombreuses âmes en attente d’incarnation dans la forme physique d’un animal. J’ai pour rôle de distribuer ces étincelles de Vie à l’intérieur des différents corps denses que l’animal désirera expérimenter. Une fois que cette âme s’incarne, elle reste, non seulement, toujours connectée à sa source, mais en plus, elle est en permanence sous ma totale guidance. Je m’occupe de maintenir la Vie dans la vie de ces êtres particuliers. Bien que vous pensiez qu’ils n’ont peut-être ni âme, ni conscience, ni intelligence, ces êtres sont pourtant dotés des mêmes attributs que les vôtres.

Parlant de vos animaux de compagnie, je vous entends souvent dire, par exemple, qu’il ne manque que la parole à votre chien ou à votre chat. Permettez-moi alors de vous soumettre qu’ils ne cessent jamais de vous parler mais que vous ne savez pas les entendre. Il est évident qu’ils usent de la télépathie pour se manifester à vous et, étant dépourvus presque totalement de ce moyen de compréhension, vous pensez à tort que votre animal préféré ne vous dit jamais rien. Maintenant que beaucoup parmi vous commencent à développer ce sens intuitif, vous avez débuté certains dialogues qui font plaisir à voir. Je me réjouis que vous commenciez à cesser de considérer ces êtres comme inférieurs à vous.

Malheureusement, tout ceci n’est vraiment réel qu’avec les animaux qui partagent votre vie, sur vos genoux, vos coussins ou dans des cages. Mais, lorsque nous commençons à nous tourner vers ceux qui peuplent vos prairies ou vos forêts, toute sensibilité à leur égard change, hélas, pour beaucoup d’entre vous. Et c’est ainsi que l’on rencontre encore bien trop souvent dans vos assiettes des morceaux d’animaux que vous continuez de prendre pour nourriture, alors qu’ils sont vos égaux. Il n’existe aucune différence entre ceux qui marchent sur votre terre et ceux qui nagent dans vos océans ou encore ceux qui utilisent l’air pour se déplacer. Je ne suis pas venu ici pour vous culpabiliser mais simplement pour que vous rendiez hommage à ce règne majestueux, qui n’a pas d’intérêt supérieur sous prétexte qu’il a le droit de dormir sur votre canapé, ou inférieur s’il rampe sur votre plafond ou se nourrit d’herbe. Je sais que mes propos vous choquent, alors peut-être serait-il temps de rendre l’attention qu’ils méritent à tous ces êtres qui offrent leur vie pour satisfaire votre estomac.

Je ne vous demande pas d’abandonner totalement et irrémédiablement vos habitudes, mais uniquement, comme je viens de vous le dire, de leur rendre hommage. Quand vous prenez le temps de vous émerveiller devant les ailes d’un papillon ou que vous êtes enchantés par le ramage d’un oiseau ou bien que vous vous faites un brin de nage en compagnie d’un dauphin, pensez-vous qu’il y ait une différence dans les yeux de ces êtres et qu’ils ne portent pas tous en eux la même Source divine que la vache dans votre pré ou le chevreuil dans le bois ? Tous sont issus de cette âme parfaite venue de la Source et tous y reviennent lorsqu’ils décident d’abandonner votre compagnie ou qu’ils sont forcés de le faire pour votre plus grand délice. Puissiez-vous, dorénavant et à juste titre, remercier l’être qui a parfois offert sa vie dans la souffrance pour honorer de sa présence votre repas.

Il est temps, je le crois, de remettre en place chaque valeur au même titre que vous avez commencé à considérer le règne minéral avec humilité et révérence, il est temps de le faire pour tous les animaux qui vous aiment et vivent avec vous. Il en est de même pour la nature et les végétaux en particulier dont vous savez reconnaître la splendeur et vous émerveiller de tant de beauté. Certains d’entre eux offrent aussi leur vie pour que vos assiettes soient remplies de mets délicieux. Il n’existe pas de berger du végétal qui, comme moi, s’occupe du groupe d’âmes des animaux, mais chaque plante a été ensemencée et créée auparavant par de merveilleux Etres qui ont su embellir la Terre et vous apporter subsistance. Rien n’est dissocié. Tout est dans l’unité.

Et si vous avez décidé d’aimer et de respecter votre voisin de palier, pensez qu’il est maintenant nécessaire d’en faire autant pour tout et tous ceux qui vous entourent. Ainsi, chaque repas pourra se passer dans la joie et non dans la culpabilité ou l’ignorance. Vous pourrez entretenir de saines relations avec l’univers qui vous entoure en offrant tout l’Amour qui est dans votre cœur à ces êtres merveilleux qui sont comme vous, vivants, et dans l’unité de toute chose.

Moi, le berger, gardien de l’âme groupe du royaume animal, vous salue. »

Partagé par : www.terrenouvelle.ca - Terre Nouvelle - Portail vers la Spiritualité

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

N'oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout,
écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

Publié sous : Monde Animal
 
4 630 Visites

Votre aide est Importante…

Vous appréciez ce site
et voulez le soutenir ?

Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

Avec tout mon Amour... Merci !


$ CAD
€ EUR

Abonnez-vous par courriel…

Et recevez les nouveaux messages à tous les jours... Une fois par jour

Entrez votre adresse e-mail:

Livré par FeedBurner

Utilisateurs en ligne

44 Utilisateurs en ligne