Publié sous : Le Reiki
 

Historique du Reiki

 

reiki-symbol

Selon la tradition, le Reiki a ses origines au Tibet. La méthode fut perdue au fil des ans mais fut préservée dans les textes sacrés Sanskrit.Le Reiki fut redécouvert par le Dr Mikao Usui vers la fin du 19e siècle. Le Dr Usui a formulé la méthode moderne du Reiki connue sous le nom de « «Usui Shiki Ryoho » (Système Usui de guérison naturelle).

Vers le milieu du 19e siècle, le Dr Mikao Usui était directeur d’une petite université Chrétienne à Kyoto.

Au cours d’une discussion avec ses élèves, l’un d’eux demanda au maître s’il interprétait les enseignements de la Bible à la lettre. Celui-ci ayant répondu par l’affirmative, les étudiants lui rappelèrent les guérisons miraculeuses de Jésus, soulignant les paroles du Christ : «Celui qui croit en moi fera les oeuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes.» L’étudiant demanda comment il se faisait alors qu’il n’existait pas plus de guérisseurs à travers le monde capable des mêmes actes. Le Christ enjoignit aussi aux apôtres de guérir les malades et de ressusciter les morts. «Si il en est ainsi, veuillez nous enseigner sa méthode.»

Usui ne sut que dire. Selon le code de l’honneur japonais, un doyen se doit de répondre à toutes les questions de ses élèves. Devant cette impossibilité, il démissionna et prit la décision d’élucider ce grand mystère.

Après une très longue recherche qui l’a fait voyager en Amérique, dans les monastères du Japon et peut-être même au Tibet, et après avoir cherché dans les textes américains, japonais, chinois et sanskrit, le Dr Usui pensait enfin avoir trouver les réponses intellectuelles aux guérisons de Jésus Christ. Ce qui lui manquait était la façon de les activer.

Il trouva ces façons après un jeune de 21 jours sur le mont Kurama au Japon.

Il fut émerveillé de découvrir que cette nouvelle force pouvait arrêter le sang et de réduire la douleur. Après un temps de méditation, il décida d’aller travailler dans le quartier des mendiants à Kyoto où il espérait guérir les mendiants pour qu’ils puissent recevoir des nouveaux noms au temple et ainsi être réintégrés dans la société.

Même si les résultats furent remarquables et que beaucoup furent complètement guéri, le Dr Usui commençait à remarquer que plusieurs de ceux qu’il avait aidé retournaient au quartier des mendiants.

Il réalisa finalement qu’il avait manqué de leur enseigner la responsabilité, et surtout de leur enseigner la reconnaissance. Il a alors réalisé que la guérison de l’esprit était tout aussi importante que la guérison du corps physique. Il vit qu’en donnant le Reiki gratuitement, il avait renforci la conscience de mendiant en eux. L’importance de l’échange devint claire pour lui. Il était important que les gens donne quelque chose en échange pour ce qu’ils recevaient; sinon la vie serait dénudée de valeur.

Il quitta le quartier des mendiants et commença à enseigner à travers le Japon. Un peu avant sa mort, vers la fin du siècle, de Dr Usui donna la charge à un de ses disciples, le Dr Chujiro Hayashi, un officier retraité de la marine. Il lui donna la responsabilité de continuer les traditions du Reiki. Le Dr Hayashi a fondé la première clinique de Reiki à Tokyo.

En 1953, Hawayo Takata, une jeune américaine d’origine japonaise de Hawaii se retrouva dans la clinique du Dr Hayashi. Elle était atteinte de plusieurs maladies organiques, et était aussi en dépression due à la mort récente de son époux. Elle avait été sur le bord d’être opéré alors qu’elle visitait ses parents, alors qu’elle entendit la voix de son époux décédé qui lui encourageait fortement de ne pas subir l’opération. Après avoir consulté son médecin à propos de sa réticence, il lui a suggéré d’essayer le Reiki et c’est alors qu’elle commença de recevoir des traitements et fut complètement guérie.

Mme Takata fut impressionnée par le reiki et décida alors de l’apprendre. Le Reiki était du domaine des hommes et ceci n’était pas accessible aux femmes. Elle a pourtant persévéré et fut finalement permise d’apprendre le 1er et le 2e degré. Plus tard, elle retourna aux É-U pour commencer à le pratiquer. En 1938, le Dr Hayashi et sa fille lui rendu visite. Peu après, Mme Takata fut initiée au niveau Maître et les Hayashi retournèrent au Japon.

Cette petite femme courageuse continua d’enseigner le Reiki durant l’ère McCarthy, une période très renfermée de l’histoire d’amérique.

Durant les années 70, Mme Takata commença à former d’autres Maîtres, et à sa mort en décembre 1980, elle en avait formé 21. Aujourd’hui, il y a plus de 300 Maîtres Reiki qui enseigne dans le monde entier.

Ce texte a été résumé du livre écrit par Paula Horan, «Empowerement through Reiki, Lotus Light, Shangri-La.»

Partagé par : www.terrenouvelle.ca - Terre Nouvelle - Portail vers la Spiritualité

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

N'oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout,
écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

Publié sous : Le Reiki
 
2 452 Visites
Print Friendly, PDF & Email

Votre aide est Importante…

Vous appréciez ce site
et voulez le soutenir ?

Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

Avec tout mon Amour... Merci !


$ CAD
€ EUR

Abonnez-vous par courriel…

Et recevez les nouveaux messages à tous les jours... Une fois par jour

Entrez votre adresse e-mail:

Livré par FeedBurner

Utilisateurs en ligne

80 Utilisateurs en ligne