Publié sous : Enseignements Enseignements des Guides Célestes
 

La Peur

Enseignements de Sérapis Bey
Transmis à Hinri

 

Il fut un temps où la peur était maître de votre existence.

Il n’est pas bon de vivre dans la peur car elle engrange des tas de moisissures dans votre vie, vous empêchant d’être qui vous êtes vraiment. Elle vous freine dans vos réalisations, vos projets et vos moments de plénitude. Elle alimente votre mental réactivant tous les souvenirs qui vous entraînent dans une spirale hécatombe. Elle ne vous laisse pas en paix, vivre simplement le moment présent. Elle vous aspire tantôt dans le passé, tantôt dans le futur, reportant les tourments du passé au futur. Elle vous nuit, vous isole des autres, de votre famille, de vos amis, de votre Père Dieu. Elle n’est pas bonne conseillère, vous dirigeant vers des sentiers où justement vous allez contrer les forces qu’aura attiré à vous cette peur. Elle amène à vous les difficultés pour lesquelles vous vous êtes rabattues sur une solution qui vous semblait plus facile. Elle n’est pas une énergie de protection mais de destruction inutile, elle vous empêche de vivre.

Les peurs se classent en plusieurs formations différentes :
La première, la plus utilisée par les cerveaux humains, est celle liée aux manques.

Elle se subdivise en quatre groupes :

– Le manque d’argent est la plus grosse peur de ce temps.

– Le manque d’amour suit de très prés.

– Le manque d’assistance dans la période dans laquelle la société forme des esclaves adulant quelques grandes institutions.

– Et enfin le manque de foi, car l’être humain sait très bien que c’est la foi qui pourra les sauver des trois autres manques.

 

Peur de manquer d’argent, de biens matériels

Synonyme de manque de confort, de liberté et de reconnaissance de la part des envieurs, envieuses.
Pourquoi avoir peur de manquer de biens matériels ? Certains sont nécessaires et vitaux. D’autres sont superflus, inutiles mais parfois rangés loin des regards pour ne pas éveiller la conscience à cet amas de choses qu’on avait tant convoité et qu’on délaisse comme un enfant gâté, après peu de temps. Tous ces amas forment la plus grande partie de votre peur, car ils vous rappellent combien il a fallu travailler pour acquérir ces biens maintenant délaissés.
Imaginez une pièce de votre maison emplie de sacs, de cartons, de valises, de meubles. Croyez-vous difficile de la remplir avec ce que vous n’utilisez pas ou presque jamais ? Facile pour certains, très facile pour d’autres. Très peu d’entre vous qui lisez ces lignes ne pourriez remplir une pièce entière d’objets encombrants parce qu’inutilisés. Mais seriez-vous prêts à vous délester de ceux-ci pour vous libérer d’une partie de votre peur de manquer ? Réfléchissez bien à cette question, car si la peur vous empêche de vivre, l’habitude de vivre avec cette peur vous empêche de faire le premier pas vers la liberté.

Reste à parler de la possession non visible, celle qui se trouve dans des coffres à l’abri des regards indiscrets : l’argent.
L’argent est le bien qui fait tourner le monde et est-ce vraiment un bien ?

Si nous partagions à chaque habitant de la planète Terre la somme totale des différentes monnaies de tous les pays et continents, chaque homme, femme et enfant mangeraient à sa faim et aurait le minimum vital. C’est quand même un constat bien triste de voir autant de gens, dont des enfants, qui meurent de faim et ce n’est pas loin de chez vous, c’est ici sur terre à quelques distances des pays riches. Il est très tôt encore pour envisager cette possibilité, mais il est bon de le rappeler.

Il faudrait pouvoir schématiser sur une feuille de papier les périodes où vous étiez hors du contrôle de la peur et celles où vous étiez esclaves de celle-ci. Vous pourriez constater par vous-mêmes tout ce temps où vous avez été entravés par ces énergies de peur dans votre vie.
Il faudrait pourtant comprendre qu’elles ont leur utilité pour que vous arriviez à sentir ce que veut dire : être en paix. La paix est le contraire de la peur. Seuls ceux qui n’ont plus peur sont en paix, ont la sérénité face au monde.

Le manque d’argent vous fait croire que votre but premier est de résister à toute envie d’être vous-même avec un métier qui vous plait, sans devoir agir contre votre gré pour faire honneur à vos supérieurs. Si vous n’aviez pas peur de manquer d’argent, vous n’auriez pas accepter certaines contraintes contraire à vos idéaux, mais que faire ? Difficile de trouver un poste aujourd’hui, difficile d’être rémunéré pour ses qualités, difficile de subvenir aux besoins des siens ou de soi-même, difficile enfin d’être au sommet des acheteurs de biens superflus.
Etes-vous obligé de suivre les autres, d’avoir une technologie avancée, dans chacun de vos rêves ? Pourquoi tel ou tel objet encore en bonne état ne fait il plus l’affaire ? Vous voulez encore et encore, toujours du nouveau, toujours du plus beau, du plus confortable, du plus hi-tech. Vous pensez encore que c’est cela qui fera votre bonheur, votre réussite mais il ne sera jamais qu’un bien matériel, que cela soit dit. Au contraire, si vous amassez, vous vivez avec la peur de perdre, doublée de la peur de ne plus gagner autant. Vous êtes des rois, des maîtres de la peur.

Il y a la peur de manquer de biens vitaux. A la base, il s’agit de la même peur, exactement de la même peur, mais celle-ci est directement liée aux besoins fondamentaux de l’être humain.
Ceux qui n’ont rien ont la chance de ne pas avoir d’inquiétude pour leurs acquis. Et c’est vraiment une grande force supérieure à bien des richesses terrestres. Cela dit, cette peur aussi est néfaste.

Tout ce dont vous avez peur est d’un point de vue subtil relié à une grande vasque à laquelle se trouvent des peurs similaires. C’est un lien qui part d’un de vos chakras, le chakra racine. Ce n’est pas unilatéral. Du moment où vous êtes relié á cet égrégore, il vous renvoie comme dans un circuit fermé les expériences pour vous faire vous délivrer de cette crainte. Or, l’expérience en question sera obligatoirement ce dont vous aviez peur. Mais oui, vous attirez à vous ce dont vous avez peur.
Secouez-vous, remettez-vous dans les mains de Dieu. Maîtrisez votre peur pour ne plus être victime de cette peur.

Soyez toujours dans l’amour.

 

Peur de manquer d’Amour

Cette peur est probablement celle qui va vous causer le plus d’émotions négatives dans votre vie terrestre, tant que vous n’arrivez pas à la canaliser vers d’autres sentiments.
Lorsque vous aimez, vous créez en parallèle un vide entre vous et l’être aimé. Ce vide est une peur, un sentiment, une énergie qui vous empêche d’être complètement à l’aise dans cette relation. Vous préférez garder un peu de recul plutôt que de souffrir si un jour un tel cas de peur, souffrance, humiliation devait se présenter.
Quel dommage ! Vous passez à côté de tellement de belles choses, de constructions solides, simples parce que vous craignez quelque chose qui ne devrait pas arriver.
Vous n’avez pas pensé de la bonne manière, vous vous dites qu’en restant distant, rien ne pourra vous arriver. Alors vous construisez autour de vous une barricade suffisamment haute et épaisse pour que les émotions négatives ne puissent vous atteindre. Vous oubliez cependant qu’ainsi les sentiments d’amour ne peuvent non plus la traverser.
Qu’est-ce qui se passe alors ? Votre conjoint, votre conjointe vous aime, des énergies d’amour naturellement partent de son cœur en votre direction mais la barrière est rigide, empêche la reliance avec votre cœur et votre propre amour pour cette personne est également stoppé dans cette voie. Il n’y a pas de circuit énergétique qui crée un lien de complicité, de tendresse, d’amour entre vous. Il y a votre amour stoppé entre vous deux par cette barricade et il y a son amour stoppé entre vous deux par cette barricade. Comment voulez-vous alors vous sentir aimé et comment pourra-t-il, pourra-t-elle se sentir aimé ? C’est impossible.
La peur empêche donc l’amour d’être reçu et donné.
Les uns comme les autres, au bout de quelques mois, quelques années prennent conscience que ce n’est pas vraiment l’amour partagé qu’ils désiraient ardemment vivre. S’ensuit séparation, divorce ou encore chacun de son coté va combler ce vide.
Je le répète : ceci arrive à cause de la peur basique de manquer d’amour. N’est-ce pas stupide ?

Foncez lorsque vous aimez, donnez tout ce que vous avez à donner, ne retenez rien. Soyez totalement dans cet amour et non seulement une petite partie de vous. Une relation de couple ne peut se satisfaire une partie de l’un et de l’autre.

 

Peur du manque d’assistance

Dans cette société, vous vous êtes habitués à avoir de l’aide pour tout. L’état vous prend la main, vous dirigeant dans un sens comme dans l’autre. La peur de ne pas avoir de l’aide est devenue autant importante que celle de manquer d’amour. L’aide dont je veux parler n’est évidemment pas réellement une aide.
Vous êtes malades, que faites-vous ? Vous courez chez le médecin et acceptez toutes les analyses qu’il va vous prescrire, ainsi que les médicaments. Pour un simple rhume, certains consacrent temps et argent. Finalement, pour ne rien changer au processus de la maladie. Un rhume restera un rhume. Les mucosités devant s’écouler, il est préférable de les laisser s’évacuer par voie normale, pour ne pas surcharger le système digestif.
Prenons un autre exemple : vous êtes un utilisateur de bus. On vous annonce que les transports publics ne seront dorénavant plus disponibles pour aller dans le quartier où se trouve votre bureau. Vous paniquez, vous ne savez pas comment vous allez faire pour aller travailler, alors que plusieurs centaines de voitures prennent cette route tous les jours.
Un autre exemple : votre maison est soudainement inondée. La première chose à laquelle vous songez est : « Est-ce que j’ai une couverture suffisante dans mes assurances ? » Alors que, une fois asséchée, vous remarquez que les dégâts sont moindres.
Vous pensez toujours à chaque catastrophe, avant qu’elle ne se produise. Il faut bien être prévoyant, me direz-vous, mais cette peur de non-assistance diverse vous pousse à enclencher une ronde énergétique qui vous relie automatiquement au problème que vous craignez. Cette peur de manque d’assistance attire à vous de multiples expériences que vous auriez aimé éviter.
Vous avez estimé que vous avez eu une très bonne intuition de mettre en place toute sorte de stratagèmes en cas de perte, vol, dégâts divers ou incommodités dans votre routine et vous avez alors dirigé vers vous, en face de votre sécurité, l’élément qui risque de venir la perturber.
Je ne veux pas que vous pensiez que je suis incapable de considérer la vie terrestre telle qu’elle est réellement, car je l’ai moi aussi vécu avec les mêmes peurs et besoins que vous. Je m’en suis libéré après de nombreuses expériences et prises de conscience. La maîtrise nécessite toujours quelques mises en pratique.

 

Peur de ne pas avoir la foi

A tout instant de la vie, l’être humain cherche à croire dans ce qu’il désire. Lorsqu’il souhaite, lorsqu’il veut, il ne trouve jamais de réponse autre que sa propre intention de mettre en place tel ou tel article dans sa vie. Il a bien saisi la différence de résultat avec ou sans la foi. Si l’homme perd la foi, il perd sa motivation et à la longue, la joie de vivre. Un homme qui ne croit en rien est toujours dans une mauvaise posture. L’homme qui a retenu la leçon, que ce soit dans n’importe quel contexte, aura beaucoup de réussite dans ses objectifs.

La peur intervient souvent lorsqu’une des entreprises dans laquelle vous avez mis votre foi fait faillite. Vous ne pouvez plus croire en votre foi, et vous devenez, pendant un laps de temps, en proie à des difficultés sans que vous puissiez les éviter. Vous mettez cela sur le dos de la destinée ou d’un éventuel choix de l’âme ou épuration.
Moi, je dis que votre échec n’en est jamais un et que si vous aviez retenu la leçon, vous ne tomberiez pas dans un état semi comateux.

Il n’est pas indispensable de passer par des rituels ou pratiques pour éliminer les impuretés dues aux énergies de peurs, mais simplement se laisser recouvrir par ces énergies nouvelles qui sont de plus en plus présentes et qui recouvrent aussi la planète qui se sent alors obligée de faire son travail d’expulsion.

La peur de manquer de foi est engendrée par les autres peurs. Elle n’existerait pas si les autres n’avaient pas existé.

La foi est la pièce maîtresse de vos prières, de vos demandes, de la visualisation des buts à atteindre.

La foi est somme toute la meilleure solution pour contrer la peur, car quiconque croit ne peut craindre pour lui ni pour les siens.

Donnez à Dieu la preuve de votre foi en Lui et remerciez-Le avant même que la prière soit exaucée.
La prière, mais qu’est-ce donc ?
Levez les yeux au Ciel et appelez-le Sans Nom. Faites-Lui confiance et vivez dans un état de joie intérieure.
Si vous êtes heureux, cette joie se manifeste par votre sourire. Si vous êtes dans la joie profonde, votre visage est marqué d’une signature, celle de la foi et gratitude.
Lorsque vous priez, utilisez de préférence vos mots bien à vous, car il nous explique très bien vos ressentis intérieurs. Même s’ils ne sont pas toujours compréhensifs pour l’autre, ils le sont pour l’Univers, Dieu, les Maîtres qui veillent sur vous.

La foi vous délivre des soucis, des manques de toutes sortes.
La foi : nouveau paradigme. Lorsque la terre entière aura foi, ceux qui souffrent, dépriment n’auront plus l’occasion de douter. Ils entreront alors dans un cycle où ils reconnaîtront Dieu comme proche et une victoire sera là sur cette planète.

D’autres Enseignements de Maître Sérapis Bey sont disponibles sur le site LUMIERES de L’AU-DELÀ.

Diffusion: www.lumieresdelaudela.com © 2005

Partagé par : www.terrenouvelle.ca - Terre Nouvelle - Portail vers la Spiritualité

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

N'oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout,
écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

Publié sous : Enseignements Enseignements des Guides Célestes
 
1 619 Visites
Print Friendly, PDF & Email

Votre aide est Importante…

Vous appréciez ce site
et voulez le soutenir ?

Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

Avec tout mon Amour... Merci !


$ CAD
€ EUR

Abonnez-vous par courriel…

Et recevez les nouveaux messages à tous les jours... Une fois par jour

Entrez votre adresse e-mail:

Livré par FeedBurner

Utilisateurs en ligne

51 Utilisateurs en ligne