Publié sous : Le Pouvoir des 7 Flammes Les Flammes
 

Les trois principaux Rayons

Pastor

 

« Durant sa vie, l’homme doit faire l’apprentissage et l’exercice des trois principaux Rayons. C’est ce qu’il fait au cours de sa vie affective, sur le chemin de l’amour, dans sa vie intellectuelle et cérébrale, quand il doit apprendre, étudier, discerner, et lors de sa vie personnelle, dans l’exercice de sa personnalité, lorsqu’il expérimente les relations avec autrui. Ce qui fait que tout ce que propose la vie, condense en expériences quotidiennes ces trois aspects de l’homme et du Cosmos, et de l’influence du Cosmos en l’homme.

Lorsque vous êtes face à quelqu’un, que vous établissez une relation, vous expérimentez le premier Rayon, celui du rapport de force, de la force concrète, puisque tout se passe sur un plan physique, alors que le Rayon cosmique est dans un aspect abstrait. En arrivant à tirer l’essence de cette force concrète, vous arrivez à en saisir le sens abstrait. »

Quel est le côté concret et le côté abstrait d’un Rayon ?

« Le côté concret d’un Rayon est tout simplement sa manifestation sur le plan de la personnalité et sur le plan physique. La nature est le meilleur aspect concret de la manifestation des Rayons. Parce que dans la nature, tout est concrétisation, tout est force primaire, même si la grande Intelligence régit le tout, la force est avant tout primaire. La force d’un germe, la force d’un animal, tout cela est primaire, son extériorisation est donc le côté et l’aspect concret du Rayon, tandis que dans sa vie intérieure, son côté abstrait, ce Rayon envoie depuis la substance mentale cosmique, l’Esprit du Bien, l’Esprit du Plan.

Si l’on voulait donner une image au Rayon Un, il faudrait tout simplement imaginer le Plan, sans qu’il n’y ait ni Dieu, ni les Maîtres, ni les Anges, mais simplement une substance mentale qui déclenche le Plan, qui maintienne en vie, qui maintienne en cycles toutes les créatures, toutes les créations, les planètes, les systèmes. Cet ordre de vie perpétuel, qui régit la vie, régit les cycles et les fait advenir, c’est le Rayon Un.

En l’homme, cela représente la puissance de la personnalité. Si l’homme vit ce Rayon de manière primaire, ce sera quelqu’un qui voudra toujours commander, qui terrorisera ou qui sera dictateur. Vous en connaissez tous les aspects. Quelqu’un d’un peu plus évolué emploiera ce Rayon non pas pour dominer les autres, mais pour les sortir de leur petite condition, c’est-à-dire qu’il se transformera en chef de file pour pouvoir justement diriger. Et chez un individu complètement réalisé, totalement purifié, ce Rayon n’est plus que le Pouvoir, le Pouvoir en tant qu’Énergie. Au moindre de ses mots, l’action s’effectue, le miracle a lieu. C’est le pouvoir, le pouvoir miraculeux, le pouvoir de grâce, de rédemption, etc.

Le Rayon Deux, celui qui représente plus spécialement l’homme, est un rayon de sagesse. On a associé à ce mot-là l’amour, parce que l’amour et la sagesse sont deux synonymes et sont une seule et même chose. C’est lorsque l’on connaît que l’on peut véritablement aimer. L’affectivité existe dans tous les degrés, c’est un fait, mais l’amour, celui dont Je parle, n’existe dans le cœur de l’homme que lorsqu’il connaît. »

Que veut dire connaître ?

« Connaître, ce n’est pas avoir une connaissance cérébrale de l’autre, de l’ésotérisme ou des lois occultes. Connaître, c’est qu’une certaine connaissance devienne un état de conscience. Les expériences déclenchent un jour une maturité, et cette maturité provoque l’état de conscience. Et dans cet état de conscience, il y a la sagesse et l’amour fusionnant en tant que même essence. Pour pardonner, si vous vous prenez pour un grand, bien pensant, bien arrivé, si votre cœur ne connaît pas certaines lois, une certaine maturité, vous ne pourrez pas regarder l’autre comme un enfant qui a une conscience au stade de l’infantilisme. Si vous n’avez pas ce cœur-là, vous êtes obligés de vous violenter pour pardonner, et faire des efforts pour essayer de comprendre que l’autre ait pu vous traiter de telle manière. Quand vous avez cette connaissance déclenchant cet amour en vous, vous n’avez plus besoin de vous forcer à quoi que ce soit, ni de vous violenter, de vous contrôler pour exercer le pardon. Avec lucidité vous vous rendez compte des limites de l’autre, et comme pour tout enfant vous souriez et vous essayez de l’enseigner. C’est cela le pardon. Ce n’est pas faire acte de grâce. Rien n’est pire que : « Je te pardonne ». Il faut plutôt dire : « Je te comprends ». L’acte est beaucoup plus humble et prouve qu’en vous il y a cette connaissance, cette science. « Je te pardonne », c’est joli à dire, et beaucoup de gens prétendent savoir pardonner, mais en fait, tant qu’ils ne comprennent pas, ils ne peuvent et ne savent pas pardonner.

Le troisième Rayon, l’Intelligence active, est celui que vous expérimentez un peu plus à l’heure actuelle dans cette civilisation-ci, car toute l’humanité est poussée maintenant à obtenir une clarté plus lucide du plan mental qui vous constitue occultement. En prenant de plus en plus conscience de ce plan mental et en vous poussant à le maîtriser, ce qui ne se fera qu’au fur et à mesure des générations, vous allez et vous êtes en train d’obtenir le troisième Rayon. Il existe en vous, en tant qu’essence, mais vous ne l’utilisez pas maintenant, vous n’utilisez qu’un certain aspect de ce Rayon Trois par l’intermédiaire de votre cérébral. Mais tout ce qui est de l’ordre du Rayon Trois vous est en partie inaccessible, sauf aux initiés qui peuvent exercer toutes les forces et tous les aspects du plan mental.

Donc, pour aller plus loin dans cette conscience des trois Rayons, il faut tout simplement travailler à la purification et devenir chaque jour un plus grand disciple. Il n’est pas besoin de chercher une voie, un exercice, pour développer la conscience de tel ou tel Rayon. Cela ne marche pas. Ce qu’il faut, c’est développer les trois, même si un Rayon détermine plus principalement votre type d’évolution. Pour prendre conscience du premier Rayon, sublimez votre personnalité dans les relations individuelles et de groupes, essayez d’agir avec perfection ainsi que ce Rayon agit dans le Cosmos. Agir avec perfection par le Rayon Un, c’est aider, soutenir, éduquer les autres, diriger sans dominer, diriger en orientant. Voilà, ce qu’est le Plan, le Serviteur, le Rayon Un. C’est aussi le Maître, car tous les Maîtres appartiennent au Rayon Un, en tant que puissance, en tant qu’esprit, ensuite chacun a le Rayon Deux ou Trois. Mais ce qui permet au Maître d’agir, c’est le Rayon Un.

Si vous voulez pleinement entrer dans le Rayon Deux, instruisez-vous tout en expérimentant l’instruction. C’est l’expérimentation qui permet de déclencher le plan de conscience. Il y a création de la substance de l’enseignement, et à ce moment-là, transfert à un plan de conscience.

Si vous voulez expérimenter le Rayon Trois, développez tout ce qui est dans le plan mental. Comment développer le plan mental ? Le plan mental ne peut se développer que si le Rayon Deux est suffisamment vivant dans l’individu, et, le bas aspect du Rayon Deux c’est le plan astral. C’est pourquoi le plan mental ne vous sera accessible que dans la mesure où vous aurez développé, Je dis bien, développé, et non pas maîtrisé, le plan astral. Toute l’affectivité est liée au Rayon Deux. Il faut que l’homme sublime l’affectivité pour découvrir l’Amour, mais il ne peut sublimer cette affectivité que par l’expérimentation, déclenchant ainsi des expériences qui résonnent dans le Rayon Trois, c’est-à-dire dans sa partie mentale, déclenchant ainsi l’Intelligence qui va pouvoir régir les énergies du Plan Deux et du Plan Un.

Le Plan Trois, c’est donc l’accès au contrôle et à la maîtrise des deux autres Plans de l’homme. En faisant de plus en plus appel à votre troisième Rayon ou à votre troisième Plan de conscience, vous saurez mieux diriger les deux autres aspects de votre être : votre personnalité dans ses relations avec le Rayon Un, vos relations affectives dans ses désirs et ses ambitions avec le Rayon Deux. Donc, lorsque l’homme veut travailler sur les Rayons, il travaille sur la totalité de son être, et à sa manière, il reconstitue le chemin initiatique. Car le chemin initiatique n’a pas d’autre but que de développer en vous la maîtrise totale de ces trois forces primordiales qui sont votre être.

Lorsque vous naissez pour la première fois, vous êtes dépositaire de ces trois courants de force. Et tout le chemin initiatique vise à réveiller votre conscience objective à cette réalité de l’existence de vos trois forces, puis à les contrôler. On vous instruit, comme un Maître apprendrait à un artiste de grand talent à maîtriser seulement sa main. Il ne lui apprend pas à être talentueux car le talent est en lui, la force est en lui. Il lui apprend à diriger le poignet, il lui apprend, en fait, la technique, à mieux faire la synthèse entre sa vision et son exécution. C’est ce que vous enseignent les guides et les Maîtres. C’est pour cela que J’essaie de vous détacher de l’image du Maître ou de l’image d’un Dieu paternaliste. Car la chose est fausse, cela vous engage dans une compréhension erronée. Vous n’avez rien d’autre à conquérir que vous-même, mais pour cela il vous faut un exemple, un indicateur, un témoin.

Le Maître vous dit : « Vois ce que je suis, tu es la même chose, alors travaille.» Si vous aviez accès immédiatement à tous vos réseaux d’énergie, vous seriez tellement perturbés par votre propre taux vibratoire, que votre enveloppe physique ne résisterait pas à votre propre rencontre. Votre personnalité serait détruite instantanément, car vous avez la même puissance que la force atomique que vous connaissez. Imaginez une force atomique qui ne serait ni contrôlée, ni dominée! C’est pourquoi il faut apprendre les lois. Vous êtes à tel point énergétique que, si vous ne savez pas comment maîtriser vos propres énergies, vous courrez à la destruction.

C’est pourquoi, petit à petit, par l’intermédiaire des plans de conscience et des subdivisions, des sécurités ont été posées pour que l’homme puisse, de manière tranquille, prendre conscience de ses énergies et travailler avec elles. Regardez ce qui se passe lorsqu’un individu travaille à réveiller la Kundalini, qui pourtant n’est qu’un des aspects de votre véritable Force. La Kundalini n’est pas la Force principale qui vous constitue, c’est tout simplement l’un des aspects de cette Force, de ce Rayon synthèse qui, en fait, est en vous lorsque vous prenez conscience de vos trois Rayons, de vos trois aspects. C’est tout simplement l’une des subdivisions, plongée dans le physique de ce Rayon unique, que vous représentez et que vous êtes. Alors, regardez ce qui se passe lorsqu’un individu s’amuse à réveiller Kundalini, à jouer avec Kundalini, s’il ne développe pas en même temps la sagesse et la conscience. Il se détruit, il devient malade, il fissure son corps astral, son corps éthérique, il peut devenir fou, de toute façon il court à la mort. Et cela, simplement en s’amusant avec l’aspect le plus solide, le plus matériel de cette énergie que vous êtes en réalité.

C’est pourquoi il faut davantage apprendre la loi, apprendre la sagesse, la maîtrise, connaître et intégrer, plutôt que de vouloir développer quelque chose. C’est en maîtrisant, c’est en connaissant, que vous développez la chose. Sitôt que vous développez un plan de conscience, vous en devenez dépositaire et vous pouvez utiliser l’énergie qui lui correspond. Plus vous vous développez en plan de conscience, et plus votre énergie grandit, s’amplifie, rayonne, et plus vous pourrez, par exemple, guérir, projeter, concrétiser, et avant tout, arriver à conquérir des degrés initiatiques. Donc, ne développez pas, par des voies qui seraient trop techniques, les chakras ou la puissance. Avant tout, attachez-vous à développer le plan de conscience. Si vous voulez travailler avec l’énergie, travaillez toujours dans le but de développer le plan de conscience et pas autre chose. Les autres choses viennent de surcroît, naturellement, parce qu’elles font partie du plan de conscience. Si J’insiste tant sur la façon de comprendre, de connaître les choses, c’est parce que là est la clé. Selon votre compréhension, selon vos idées sur tel ou tel sujet qui vous implique dans tel ou tel comportement, révélant telle ou telle grandeur ou telle ou telle limite, selon votre comportement existe en vous un plan de conscience. Ce plan de conscience envoie à la personnalité un certain degré vibratoire qui correspond à l’opacité, à la limite, à la grossièreté, à l’épaisseur de cette personnalité. Mais plus vous travaillez à vous anoblir, à devenir digne, grand, à acquérir le discernement, en passant par l’étude ésotérique, automatiquement vous éclaircissez ce champ de conscience et vous le grandissez. Il y a alors une alchimie qui s’opère en vous et vous obtenez un degré vibratoire supérieur. C’est ainsi que vous passez de la masse à l’individualité. Donc, si quelqu’un veut, avec des techniques, développer simplement son taux vibratoire, Je lui dis :
« Développe ton niveau de conscience, il n’y a pas d’autre moyen. »

 

Les quatre Rayons dérivés

Dans notre première question, nous vous avons demandé des informations relatives aux trois Rayons majeurs. A présent, nous aimerions en savoir un peu plus sur les Rayons Quatre à Sept.

« Je le répète, ce sont les Rayons qui constituent toute la matière. A chaque Rayon sont attachées des hiérarchies, et chaque Rayon passe par les différentes planètes de votre système solaire. Naturellement la Terre n’est pas le centre de l’Univers, mais comme chaque système est une reproduction du grand Système, tout est copié à la façon du grand Système. C’est ainsi que, lorsqu’il y a création d’une vie physique dans un système solaire, il y a immédiatement copie du grand Système, du macrocosme. C’est pourquoi la Terre semble être le centre de toutes nos préoccupations et de nos discours, alors qu’en fait elle n’est qu’un petit point dans l’infini. Ces sept Rayons passent à travers les sept planètes maîtresses de votre système solaire. C’est ce que l’on connaît en astrologie.

En étudiant l’astrologie, on n’étudie en fait que l’aspect exotérique de ces forces, l’aspect manifesté, l’aspect qui va justement concrétiser, formuler la matière, la personnalité, le psychisme et la forme de l’homme. Ce qui manque à la connaissance astrologique, c’est l’aspect ésotérique de ces forces. Lorsque l’on veut découvrir cet aspect, il faut tout simplement étudier les Rayons eux-mêmes. Au-delà de la planète, il n’y a rien d’autre que le Rayon en tant qu’essence; ces sept Rayons viennent du Soleil et constituent tout ce qui est en l’homme, la moindre racine de ses cheveux, la moindre de ses pensées. Vous êtes intégralement constitué par les sept Rayons en tant qu’homme physique, mais en tant qu’entité spirituelle vous ne représentez que les Trois rayons majeurs. Les quatre autres n’étant, en fait, que des jeux de manifestation et des moyens d’action. C’est pourquoi ils sont exotériques, car ils ne sont que des instruments, alors que les trois autres sont ésotériques, car ils sont la substance et l’essence.

Il en est de même pour les Bouddhas à la tête de ces différents Rayons. Les planètes ne sont pas les lieux où ces Bouddhas existent, car elles sont encore une forme trop dense pour eux. Par contre y résident leurs hiérarchies. Ces hiérarchies constituent les planètes. Par exemple, les hiérarchies jupitériennes travaillent, par le Rayon qui passe par la densité et le type de matière de Jupiter, à maintenir et à diriger les formes jupitériennes sur la Terre. C’est ainsi que la Terre, recevant depuis l’origine l’influence de ces Rayons, continue sa formation, car la Terre est encore en formation, elle est encore en travail jusqu’à ce que les sept races soient effectivement nées et pleinement vécues par les âmes. Vous êtes toujours, en fait, les acteurs de la Genèse, vous n’êtes pas encore nés, la Terre n’est pas encore véritablement née ! Lorsqu’elle le sera véritablement, elle n’existera plus en tant que planète physique. Toutes les civilisations seront transportées sur un plan plus subtil et il y aura le pont avec Shambhalla. Chacun pourra entrer dans la cité céleste. En attendant la venue de toutes les races, et qu’elles soient pleinement maîtrisées dans leur action, leur mode de pensée, de vie etc., il faut que toutes les planètes soient passées en action et qu’elles aient pu déverser leurs Rayons, et toute la conscience, tout le travail initiatique de leurs Rayons. La dernière qui effectuera la chose, qui bouclera le cycle en quelque sorte, sera Neptune. Il est dit dans votre Livre : « Des ténèbres est sortie la Lumière ». C’est l’acte de Neptune.

Dans son premier aspect, Neptune est chaotique, mais en même temps il est celui qui représente le plus la divinité, qui détient la plus grande clé initiatique, la plus grande inspiration divine. Neptune est là à l’origine du monde qu’il crée dans l’amalgame chaotique de tous ces Rayons mélangés et condensés. Puis à chaque jour, c’est-à-dire à chaque ère, à chaque cycle, (parce qu’en fait les jours de la Bible sont des ères), il passe le sceptre à l’initiateur suivant, donc à la hiérarchie suivante pour concrétiser tout le travail qui est à faire, toutes les humanités qui sont à créer. Ensuite, lorsqu’il s’agit de consacrer l’humanité finale, l’humanité de synthèse, l’Homme, il reprend le sceptre, absorbe son humanité et la renvoie au cahot dans une autre dimension. Pour l’humanité c’est l’occasion de la naissance, où le peuple devient solaire. Il quitte sa situation d’être terrestre pour devenir un être solaire, car toutes les civilisations, pour retrouver leur trinité, ces trois Rayons dont nous parlions initialement, toutes les civilisations sont obligées de prendre la porte du Soleil. C’est pourquoi dans les traditions anciennes, chaque fois que l’on parlait d’un messager de Dieu, on le disait venir du Soleil, ou on le dessinait passant par la porte du Soleil. Toute cette imagerie concerne cette réalité initiatique. Quand l’humanité, dans son ensemble, arrive à son apogée spirituelle, lorsqu’elle n’est plus qu’une synthèse des sept Rayons qui l’ont successivement constituée, elle devient solaire, elle rejoint le Logos solaire qui devient l’initiateur. Et à l’intérieur de ce Logos solaire, il se passe la même chose qui se passait à l’intérieur du logos planétaire, ce que vous vivez maintenant, mais à un degré supérieur.

Ensuite, ayant acquis toutes les initiations sur un plan solaire, cet être est transporté dans une autre dimension, dimension qui constitue à nouveau le corps d’une autre entité, le Logos universel. C’est à ce moment-là que l’on ne peut plus rien dire. Parce que déjà, si Je pouvais vous expliquer ce qui se passe dans la vie solaire, vous n’en comprendriez que très peu, alors épargnez-moi le Logos universel.

Lorsque l’on s’intéresse à la constitution des Rayons, on aborde un sujet qui est tellement immense et nécessite une habilité de l’esprit tellement développée, qu’il devient très difficile de mettre à la portée de tous toute cette science. Non pas parce que l’homme terrestre n’est pas assez préparé pour la recevoir. Ce n’est pas une question d’intelligence, c’est une question de compréhension grâce au plan de conscience. Lorsque J’explique, par exemple, ce qu’est le Rayon Deux, J’ai beau expliquer qu’en fait il est tout simplement l’épanchement du Rayon d’Amour, qu’il est l’Amour cosmique, la Flamme, celui qui me comprend vraiment, est celui qui, en fait, est déjà éveillé à ce plan de conscience. C’est pourquoi Je préfère vous dire comment vivre, comment penser, comment agir, comment empoigner ces énergies qui vous constituent pour que vous, vous découvriez la vérité sur ces choses. Je ne prononce pas des paroles en l’air pour le plaisir de philosopher. Par contre, Je veux descendre là où vous souffrez, là où vous vous énervez, là où vous vous débattez avec votre problème.

Parlons-en, pour que vous puissiez le dominer, et lorsque vous l’aurez dominé, alors Je n’aurai plus rien à dire, vous découvrirez votre réalité. Apprenez à vivre et en même temps vous comprendrez les lois de la vie. Naturellement, dans un premier temps, il faut s’instruire, mais n’imaginez pas que l’instruction sera l’effort principal sur votre chemin initiatique. L’instruction vous permettra de développer le discernement. Instruisez-vous, mais expérimentez, maîtrisez et vous comprendrez la science occulte. »

Pastor

Partagé par : www.terrenouvelle.ca - Terre Nouvelle - Portail vers la Spiritualité

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

N'oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout,
écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

Publié sous : Le Pouvoir des 7 Flammes Les Flammes
 
3 572 Visites
Print Friendly, PDF & Email

Votre aide est Importante…

Vous appréciez ce site
et voulez le soutenir ?

Vous pouvez contribuer en faisant un don via Paypal.

Avec tout mon Amour... Merci !


$ CAD
€ EUR

Abonnez-vous par courriel…

Et recevez les nouveaux messages à tous les jours... Une fois par jour

Entrez votre adresse e-mail:

Livré par FeedBurner

Utilisateurs en ligne

78 Utilisateurs en ligne